Vous êtes sur BLOGS > Archéologie : Les premiers Européens « avril 2010 | Accueil | juin 2010 »

mai 2010

31/05/2010

Extraits des films qui seront diffusés le 5 juin sur Arte

Extrait d'ouverture du film

retrouver ce média sur www.ina.fr

Voir l'ensemble des extraits sur www.ina.fr

Diffusion samedi 5 juin sur ARTE à 16h40

recherche; "les premiers européens"

27/05/2010

Mise en image : 3D et images de synthèse

La mise en image de plusieurs plans a fait appel à un important travail de création d'images de synthèse en 3D. Chacune des réalisations s'appuie sur un important travail de documentation et de vérifications d'informations.

Didier Lecert (INA - atelier infographie) a pris en charge ce travail. Plusieurs types d'images font appel à cette technique : flammes pour les torches que portent les figurants. Figurants replacés dans les décors réels ou non, tels que grotte, nuit...

Tout l'habitat dans lequel évoluent les personnages est recréé en synthèse 3D. maisons en bois, tipies, maisons en os de mammouths, ville de Catal Huyuk (Turquie - 6000 avant notre ère) - le décor intérieur des maisons de cette ville se veut une synthèse de plusieurs représentations. Ainsi dans le même décor nous réunissons plusieurs images et fresques. 

Exemple : étapes de construction d'une maison en os et peaux de mammouths: aux environ de -25 000 ans.

  Maison_mammouth_phase_1 

  Maison3web 

Maisonfinalweb

image finale/décor recrée, personnages intégrés. Certains portent une défense de mammouth....(tournage studio fond bleu)

 
 

26/05/2010

Extraits des films ....

Voici les premiers extraits des films Les premiers Européens

Lien avec le site de l'Institut National de l'Audiovisuel

www.ina.fr

rechercher: " les premiers européens"

<script type="text/javascript" src="https://www.ina.fr/js/global/controle/ogp_player_embed.js"></script><script type="text/javascript" src="https://www.ina.fr/player/embed/w/320/h/240/id_notice/CPD10001737/id_utilisateur/950810/hash/11b537c4db3e976296a453d393a58b71"></script><div align="center" style="background-color:#000; font:11px/18px Arial,Helvetica,Verdana,sans-serif; color:#b4d2fe; width:320px;"> retrouver ce média sur <a href="https://www.ina.fr/sciences-et-techniques/sciences-humaines/video/CPD10001737/extrait-n2-georgie-dmanisi-homo-habilis.fr.html" target="_blank" style="font-weight:bold; color:#b4d2fe">www.ina.fr</a> </div>

<script type="text/javascript" src="https://www.ina.fr/js/global/controle/ogp_player_embed.js"></script><script type="text/javascript" src="https://www.ina.fr/player/embed/w/320/h/240/id_notice/CPD10001742/id_utilisateur/950810/hash/11b537c4db3e976296a453d393a58b71"></script><div align="center" style="background-color:#000; font:11px/18px Arial,Helvetica,Verdana,sans-serif; color:#b4d2fe; width:320px;"> retrouver ce média sur <a href="https://www.ina.fr/sciences-et-techniques/sciences-humaines/video/CPD10001742/extrait-n6-espagne-grotte-d-atapuerca-simo-de-los-huesos.fr.html" target="_blank" style="font-weight:bold; color:#b4d2fe">www.ina.fr</a> </div>

Pyrénées... quelques images de l'équipe en tournage

Guillaume-saveweb Guillaume Solignat, ingénieur son et compositeur de la bande son du film. Enregistrement des flots de la Save avec 4 micros.. Le film est en 5.1 , effet surround. 

Michel-saveweb Vallée de la Save, de grotte en grotte

Michel-guillaume-web Non loin de la grotte du Portel

Aurignacweb Arrivée devant la grotte d'Aurignac. J'en reparlerai lors du récit sur la période aurignacienne.

Portelneandertalweb Grotte du Portel. Nous sommes accueillis par Régis Vézian qui nous explique l'importance des occupation de la grotte (des grottes) Occupation Néandertal et Homo sapiens (notamment Magdalénien) 

Passage à Niaux (on en reparlera) - Accueillis par Jean Clottes. Vue sur la vallée de Vicdessos. Dans le film nous reconstituons le paysage de cette vallée vers - 15 000 BP.

Niaux-web
 

En route vers Montmaurin et l'Espagne à nouveau (en passant par Istutitz Oxocelhaya).....

 
 

 
 


 
25/05/2010

En route vers les Pyrénées....

Les Pyrénées.... D'Est en Ouest, de la Méditerranée à l'Atlantique notre voyage continue. De part et d'autre de la chaîne montagneuse, des hommes ont vécu depuis plusieurs centaines de milliers d'années. J'avais rencontré quelques scientifiques parmi lesquels Henry de Lumley, Marylène Patou-Mathis, Nathalie Rouqerol, Christian Normand, Aude  Labarge, Jean Guilaine... Ils orientent mes choix pour le film. Cet axe de migrations et d'implantations  est d'une telle richesse pour l'enquête que nous menons. En effet, je me rends compte que depuis toujours les routes qui mènent vers l'Ouest européen, cette péninsule, passent par un axe qui mène, le long de la Méditerranée, d'Orient en Occident. Si des hommes ont très tôt vécu dans ces régions, on sait aussi que les migrations et les influences culturelles se sont propagées le long des côtes méditerranéennes jusqu'aux côtes atlantiques. Sans oublier la question du passage par le détroit de Gibraltar qui semble évident mais qui reste à confirmer. En effet, les généticiens n'ont pas pu déterminer d'échange génétique sur cette voie au cours de la Préhistoire. ( c'est un sujet que je 'ai pas fouillé...).

Donc, les Pyrénées : la Caune d'Arago ( Pyrénées-Orientales) Tautavel).  L'équipe arrive le jour où Henry de Lumley accueille des journalistes : un os illiaque (illion du bassin d'une femme) vient d'être trouvé. Elisabeth de Lumley répète les gestes qui ont conduit à faire apparaître cet os. Il vient rejoindre tous les fossiles exhumés par cette équipe: des pré-néandertaliens. (Voir Homme de Tautavel....). Donc de Swanscombe (voir note précédente sur voyage en Angleterre) à l'Allemagne et jusqu'aux Pyrénées, les prénéandertaliens, puis des néandertaliens se sont très tôt installés. 

  Tautavelweb image du film : intégration crâne homme de tautavel dans le décor de la grotte.

Le voyage continue bientôt en route vers d'autres sites... (toujours associés à ces dates: -400 000, 300 000, 250 000) - nous reviendrons vers des sites plus contemporains (!!) tels que Aurignac, Isturitz, Gargas, Bedeihac, Niaux...

 

19/05/2010

Des rencontres avec des scientifiques...

Tout au long de l'écriture et des tournages, j'ai entretenu des contacts fructueux avec de nombreux scientifiques.

La liste est longue et dans le film seuls quelques uns apparaissent. Mon choix a toujours été de ne pas faire d'interview dans le film mais de "saisir" une personne ou une équipe en action. La situation filmée s'inscrit dans le développement de la thématique exposée. 

Voici des photos de  quelques scientifiques préhistoriens qui ont contribué aux films (tous les autres sont inscrits au générique des films  qui seront projetés le 5 juin sur ARTE) 

Génétique: Institut Pasteur Paris ( Unité Génétique Évolutive Humaine dirigée par Lluis Quintana - Murci)

Haut: Guillaume Laval nous explique les recherches sur les sorties d'Afrique.

Bas: Géorgie, Dmanisi: David Lordkipanidze présente un des crânes trouvés sur de site (-1,8 million)

Lavalweb  Lordkipanize-web

Haut Site de fouille d'Atapuerca (Espagne) Eudald Carbonel et Luis Bermudez de Castro s'entretiennent avec les équipes.

Bas: Atapuerca. Sima de los Huesos. L.Arsuaga dans la grotte montre un crâne et le silex "Excalibur".

Atapuerca1web  Arsuagaweb

Haut: Leipzig (Institut Max Planck) Etude en 3D d'un crâne de Néandertal.Philip Gunz.

Bas :(Institut Max Planck) Une dent de Néandertal analysée au microscope éléctronique.

Leipziggunzweb  Taniasmithweb

Haut : Paléoclimatologue reconstitue climat  (-20 000) ( Mm.Masa Kagemaya)

Bas : Site de fouille : Abri Pataud, Dordogne.

Kagemayaweb  Abripataudweb
 
  
Haut : République Tchèque,Brno, Martina . Laznickova expose ses travaux sur la production artistique

Bas . France, Golf du Morbihan, Gavrinis, Serge Cassen explique les images.

Laznikovaweb  Cassenweb

Haut : Roumanie, Pietrele, Sven Hansen analyse une photo géomagnétique du site.

Bas : Asnapio, (Lille - France) reconstitution avec Philippe Andrieux du processus de fabrication du bronze.

Hansenberlin  Andriaux-web
 
  
 


 
 

16/05/2010

Génétique et mutations : quelques images du film

Quelques images du film évoquent les notions de génétique, de dérive génétique, de génétique des population, de mutations..

Haut : Il y a environ 600 000 ans, séparation génétique entre les groupes d'Afrique et d'Europe.

Bas : isolement géographique et dérive génétique de Néandertal.  

Separationneasapiens  Derive-genetique

Haut : Les généticiens et anthropologues déterminent 3 grands groupes de Néandertal en Europe.

Bas : Mis en image d'un ensemble de marqueurs de mutations du paléolithique au néolithique.

3groupesneandertal  Mutationsm173web
 

Haut : au Néolithique, mutation maîtrisée d'animaux sauvages en animaux domestiques lors de la sédentarisation.

Bas : mise en image de la notion de mutation due à un changement culturel: l'adaptabilité au lait après le sevrage. Lactase et lactose.

  Mutation-animauxweb  Lactaselactoseweb
 
 
  
 

Génétique : histoires de mutations

Notre voyage en Europe est aussi une suite de rencontres avec le monde de la génétique et des généticiens. Et une question : comment mettre en image des notions "assez complexes" dans un film grand public ! 

Je prends contact avec des chercheurs de nombreux pays, parmi ceux qui furent les premiers à travailler sur la génétique des populations et qui décryptent peu à peu l'ADN actuel et du passé. L'actualité nous sert puisque l'on vient d'apprendre que l'équipe de généticiens de l'Institut Max Planck de Leipzig  vient de décrypter la séquence génétique d'un individu qui serait un nouveau membre de la famille de l'évolution humaine. Cet individu a vécu il y a environ 40 000 ans à l'Est de l'Europe (Altaï) (voir informations concernant l'analyse du doigt trouvé dans la grotte de Denisova - Revue Nature - Mars 2010).   Plusieurs espèces humaines peuplaient l'Europe il y a 40 000 ans: Néandertal, Homo Sapiens (L'Homme moderne) et cet individu de Denisova.(Il faudra cependant attendre le décryptage d'autres séquences d'ADN pour confirmer cette étude notent  plusieurs anthroplogues)

Mais revenons à notre voyage dans le monde des généticiens. Evelyne Heyer, chercheur au CNRS - Musée de l'Homme - oriente mes recherches, canalise les informations, synthétise. 

Plusieurs séquences ayant trait à la génétique vont être réparties dans le film : 

1) La sortie d'Afrique - 

 2) la séparation entre hominidés restés en Afrique (futurs Homo sapiens) et ceux qui, eux aussi originaires d'Afrique, ont évolué en Europe et sont devenus Néandertal.

3) La dérive génétique : sélection naturelle et hasard - les caractéristiques de Néandertal, sa répartition en Europe

4) Mutations, hapologroups, ADN Mitochondrial, Chromosome Y et génétique des populations. Les migrations des hommes, la recherche de  leurs régions d'origine.

5) Génétique des chasseurs- cueilleurs Paléolithique)  et des fermiers du Néolithique : Portons- nous en majorité  les gènes des chasseurs-cueilleurs qui ont occupé l'Europe il y a 30 000 ans ou bien ceux des fermiers qui sont remontés des régions du Croissant fertile, il y a 8000 ans ?

6) Mutation et avantage génétique : l'adaptabilité au lait. Ou comment un changement culturel : l'élevage et le fait de boire du lait à l'âge adulte implique une mutation génétique (lactase/lactose)

----------

De la France (Musée de l'Homme, Institut Pasteur, Laboratoire de recherche à Lyon, à Marseille) ) en passant par la Finlande ( Helsinki ), l'Italie (Turin), et L'Allemagne ( Institut Max Planck Leipzig) , je "glane " les images qui vont servir à construire le film.

Note suivante: des images et suite....

12/05/2010

Le voyage continue : enquête sur les "hominidés"

Dmanisi, Orce, Atapuerca, Ceprano (Italie) .... de sites en sites nous rencontrons les Préhistoriens. A chaque fois c'est une découverte, un approfondissement  de notre connaissance des étapes du peuplement européen.

Apparition de l'usage du biface en Europe entre - 700 000 et - 600 000 ans : questions sur les raisons de l'adoption de ce nouvel outil ; est-ce une évolution européenne ou bien est-il associé à l'arrivée de nouvelles populations en provenance d'Afrique; des populations africaines qui avaient adopté cet outil  depuis - 1, 3 million d'années ?

Ces groupes d'hominidés 'évoluent', se transforment et la prochaine étape de notre scénario nous conduit vers les îles britanniques. Avec cette image de la Manche, Mer du Nord qui fut tour à tour une mer ou une large vallée. Au rythme des périodes glaciaires ou interglaciaires. 

Image de cette vallée en période de glaciation : j'ai lu que la Tamise et la Seine y confluaient pour former un large fleuve.  Traversons cette vallée comme le font les petits personnages à droite. En face, le site de Boxgrove. Occupé il y a 400 000 ans. Un tibia y a été rétrouvé. Celui d'un homme qui devait mesurer 1,80m. Au pied de la falaise, des fossiles de chevaux chassés par les habitants des lieux.Mancheweb  Boxgroveweb

 C'est près de Londres, à Swanscombe, (https://www.swanscombeheritagepark.co.uk/) qu'à été trouvé un fossile, un crâne: c'est celui d'un individu qui s'inscrirait dans la lignée des pré néandertaliens (-400 000)

C'est donc une étape importante dans l'histoire des hominidés. 

Composition graphique avec le crâne de Swanscombe. 

Swanscombeweb

Notre voyage nous conduit ensuite vers le Sud de la France. En passant par l'Allemagne, car, ici furent aussi trouvés des fossiles qui témoignent de cette transformation - lente transformation. 

 
 En route vers les Pyrénées....

Homo Sapiens versus Neandertal

Voici un extrait du texte du  premier film  dans lequel j'aborde cette question des liens/échanges entre Homo sapiens et Néandertal. Pour développer cette séquence je me suis appuyé sur les travaux de plusieurs scientifiques :génétique, anthropologie, biologie, notamment. (Entre autres: Evelyne Heyer -Musée de l'Homme, E.Trinkaus, Jean-Luc Voisin). Le sujet est complexe et le débat est houleux entre scientifiques. Il me paraissait important de ne pas l'éluder. Et les travaux en cours au Max Planck Institut de Leipzig en confirme la nécessité. 

Dans la grotte de Yankovics, non loin de Budapest, l’archéologue Zolt Mester explique que de part et d’autre des rives on trouve des sites alternativement occupés par les Néandertaliens et par les Homo sapiens.

Quelles ont été les relations entre les Européens trapus à la peau claire et ces hommes nouveaux à la peau plus sombre venus du sud ?  Y a-t-il eu agression ou échange ? Femmes et hommes se sont-ils aimés ? Des enfants sont-ils nés de ces unions ?

Aujourd’hui la plupart des préhistoriens considèrent que les hommes de Néandertal et les Homo Sapiens constituaient deux espèces distinctes et qu’ils ne pouvaient donc avoir de descendants. Cependant, il est encore difficile de prouver l'absence de mixité mais la génétique nous dit que s'il y a eu mélange, il était alors infime.

Cette question d’éventuels échanges génétiques est néanmoins posée par des scientifiques qui considèrent  que quelques crânes présentent des traits intermédiaires entre Néandertaliens et Homo sapiens, surtout d’ailleurs en Europe orientale et au Proche Orient.

Des liens ont existé dans ces zones de contact entre l’Afrique et l’Europe de Néandertal. 

Mais plus les Homo sapiens progressent vers l’Ouest,  plus ils rencontrent des populations néandertaliennes autochtones et plus la capacité d’échange génétique diminue.

D’un bout à l’autre de l’Europe, les différences physiques sont notables.

 La question des échanges entre ces deux groupes humains se pose aussi sur le plan culturel." Genetique-neandertalweb