Vous êtes sur BLOGS > le blog des livres

 

01 juin 2013 |

Istanbul. Fin de promenade......

Blog ist
Pour celles et ceux qui se demandent ce qui se passe à Istanbul depuis hier vendredi, voici quelques explications. Et parce que le Blog des Livres ne saurait se passer de livres, voici l'excellent volume que dirigea en 2010 le chercheur en sciences politiques Nicolas Monceau, qui est un éloge de la promenade dans la ville capitale, cette cité précisément menacée par les projets urbanististiques – et politiques – du parti au pouvoir, l’AKP islamo-conservateur : Istanbul : Histoire, promenades, anthologie & dictionnaire (Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2010, 1431 p., 32,50 €).

Les manifestations qui ont lieu hier à Istanbul et dans différentes villes de Turquie, et qui s’étendent aujourd’hui au point que l’on parle désormais de « printemps turc » (éditorial du Monde du 1er juin, cliquer plus bas), sont d’une importance extrême. Le point de départ est la volonté de milliers d’Istambouliotes de sauver de la destruction un petit parc merveilleux, ouvert à tous, au centre des quartiers européens qui ne possèdent presqu’aucun espace vert, une sorte de jardin comme il en existait dans la ville ottomane, avec de beaux arbres, des terrasses où l’on boit du thé en écoutant la rumeur de la ville, lieu des beaux souvenirs de tous les Istambouliotes qui aiment leur ville, la flânerie et la vie, témoin - comme la place Taksim sur lequel il ouvre généreusement - des grandes heures de la démocratie turque, dernier vestige peut-être d’une mixité sociale en train de disparaître. Tout le monde se retrouve dans le Gezi Park, les mariés, les amoureux, les amis, les familles, les touristes, tous sur les bancs publics. Il porte bien son nom, le parc de la promenade. Et voici que ce songe bien vivant va disparaître.

Déjà, l’espace du parc avait été  grignoté par la construction de grands hôtels. Mais le cœur demeurait, dominant la place Taksim. Et puis sont venus les projets de la municipalité d’Istanbul, pilotés par le gouvernement dont le chef, Erdogan, a été maire de la ville, à savoir détruire le parc, enfermer ce qui allait rester d’espaces verts dans une ancienne caserne ottomane reconstituée et un centre commercial géant, de la même manière que la place Taksim est en train d’être remodelée pour mieux contrôler, les foules, les personnes et les corps. Sous prétexte d’un modernisme débordant et techniciste, le gouvernement du parti majoritaire islamo-conservateur vise la destruction d’un esprit istambouliote qui représente à ses yeux un contre-pouvoir intolérable. Ces grands travaux concentrent l’avantage de flatter le peuple et le nationalisme, et d’éradiquer de la ville dissidente ces foyers de contestation. L’action destructrice du gouvernement relayée par la municipalité s’articule avec la politique répressive déclenchée depuis 2010 et contre laquelle de nombreux spécialistes, chercheurs, universitaires, ont protesté.

Depuis hier vendredi, les Istambouliotes ont refusé cette destruction du Gezi Park et des valeurs auxquelles ils sont attachés, et non aussi. La police a fait un usage disproportionné de la force, agissant avec une grande violence, contre des manifestants venus défendre des arbres. Aujourd’hui, les manifestations s’étendent dans toute la Turquie. Elles deviennent politiques, contre la brutalité pour tout dialogue, les pratiques autoritaires, l’étouffement des droits et des libertés dont ce gouvernement a fait son credo. Les citoyens et citoyennes turques prouvent ici leur haute conscience démocratique dont les historiens et les artistes connaissent l’historicité.

Vincent Duclert

Sur Le Monde, en plus de l’éditorial du daté 2 juin,

https://www.lemonde.fr/europe/article/2013/05/31/a-istanbul-mobilisation-citoyenne-contre-un-projet-urbain-controverse_3421514_3214.html

https://www.lemonde.fr/style/article/2013/06/01/turquie-suivre-la-situation-en-direct_3422326_1575563.html

https://www.lemonde.fr/europe/article/2013/05/31/un-projet-d-amenagement-urbain-enflamme-le-centre-d-istanbul_3422035_3214.html

et le blog de Guillaume Perrier, correspondant permanent du Monde à Istanbul :

https://istanbul.blog.lemonde.fr/

 

Pour suivre les événements, également le blog d’Etienne Copeaux

https://www.susam-sokak.fr/

vidéos en direct:

 

https://www.livestream.com/revoltistanbul

 

reportage heure par heure:

 

https://mashallahnews.com/?p=10341

Si vous voulez en savoir plus concernant cette nuit agitée (qui n'est vraisemblablement pas la dernière si on en croit la situation de ce matin; dans le centre-ville, les artères centrales sont toujours occupées par de nombreux manifestants)   et ce qui est en train de se jouer, voici d’autres liens :

https://www.livestream.com/revoltistanbul    (TV en direct)


https://occupygezipics.tumblr.com/ ( images téléchargées au fil des heures)

Réagir / Réactions

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.