Vous êtes sur BLOGS > Archéologie : Les premiers Européens
 
10/11/2010 | 

Emission radio "les premiers Européens" France Inter

France Inter le lundi 22 novembre à 14 heures: Emission Mathieu VIDARD -" La tête au carré"

Les films : Les Premiers Européens  avec Axel Clévenot et Evelyne Heyer (CNRS- Museum d'Histoire naturelle)

DVD vendu sur site

ina.fr

ou librairies (FNAC..)

 

2 films + 2h30 de bonus + livret Plateau1
 

04/11/2010 | 

Otzi... congelé il y a 5000 ans.

Dans le film les Premiers Européens nous rencontrons celui qui a été nommé OTZI. Enigme, enquêtes, études poussées ont permis de comprendre qui a pu être ce personnage et surtout on a tenté de résoudre les conditions de sa mort.

Il y a 5000 ans, en plein âge Néolithique, alors que nous passons de la culture de la pierre à la culture du fer, voici Otzi, à la frontière entre deux périodes.

Otzi-face

Extrait du commentaire du film relatif à OTZI :

Un témoin de cette violence a été retrouvé. Dans un glacier à la frontière entre Italie et Autriche à 3200 m d’altitude. On l’a nommé Otzi. Il est mort il y a plus de 5000 ans. Il gisait conservé dans la glace.

 

Vetements-otzi  Il est habillé, portant bonnet en peau d’ours, pagne en peau de chèvre et cap en herbe tressée.

Il est armé d’un arc, d’un carquois, de flèches, d’une hachette,  d’un poignard en silex,

 

  Otzi avait aussi une ceinture avec une poche cousue sur le devant. Elle contenait des champignons aux propriétés antibiotiques, cicatrisantes et vermifuges. Outils-otzi

 Il a été attaqué et tué d’ une pointe de flèche qui lui a transpercé l’omoplate.

 

Autre témoignage de violence, dans plusieurs autres régions d’Europe ont été découverts des crânes, comme celui-ci. Il a reçu une flèche dans le front : les pointes de silex évoquent de violents échanges entre des personnes.

 Dans un système économique et politique qui a pour but - l’appropriation des richesses, le renforcement des pouvoirs fondé sur ces possessions : le développement des guerres se généralise comme en témoignent plusieurs charniers récemment découverts.

 L’analyse de l’ADN d’Otzi a permis de déterminer son appartenance à un groupe génétique identique à celui que l’on a repéré sur des ADN au Moyen Orient, en Afrique de Nord mais aussi sur  celui d’un homme qui lui est contemporain découvert en Angleterre sur le site mégalithique de Stonehenge.

 
Des analyses ont montré que  cet anglais a vécu lui aussi dans les Alpes.

Il aurait pu faire du commerce de hache en jadéite extraites dans  cette région.

 Près du corps d’Otzi , une hache en cuivre, objet de prestige, indique qu’il fut un personnage important.

Hache-otzi
Il a vécu à une période de transition fondamentale dans l’histoire de l’humanité entre l’âge de la pierre et l’âge des métaux.

 

 

12/08/2010 | 

Les contemporains de LUCY..

Les contemporains de Lucy ont utilisé des outils en pierre 800.000 ans plus tôt qu'on le croyait.

Les compagnons de la célèbre australopithèque Lucy auraient utilisé voici environ 3,4 millions d'années, c'est-à-dire 800.000 ans plus tôt qu'on le croyait, des outils en pierre pour consommer la chair ou la moelle osseuse de gros mammifères.

C’est ce que révèle une étude coordonnée par Zeresenay Alemseged, de l'Académie californienne des sciences, et publiée mercredi.

L’équipe du paléoanthropologue a découvert en Ethiopie deux os fossilisés, un fémur d'un mammifère de la taille d'une chèvre et une côte d'un animal aussi gros qu'une vache, portant des traces de coupures ou grattage pour arracher les chairs et de chocs pour briser le fémur, probablement pour en extraire la moelle riche en nutriments.


 "cette découverte avance considérablement le moment à partir duquel nos ancêtres ont changé complètement les règles du jeu"
L'utilisation d'outils leur a permis de manger de nouveaux types de nourriture et d'exploiter de nouveaux territoires.

S'il est démontré que les australopithèques de Dikita utilisaient des pierres coupantes pour détacher la chair des os, les chercheurs n'ont pas pu déterminer s'ils fabriquaient eux-mêmes ces outils ou s'ils ramassaient ailleurs des pierres ayant les propriétés requises.

Reprise de l' article paru dur Europe1

10/08/2010 | 

Musique et Préhistoire (3)

Les recherches pour la bande son de ces films ont été passionnantes. Voici d'autres extraits.Et quelques images des instruments réalisés spécialement pour le film.

Courts extraits de litophones d'Oxocelhaya, Litophone

Coquillages1web
Flutes-traversieresweb

  Le souffle et les rhombes


Hochetsnaturelsweb OSweb    

Musique et Préhistoire (2)

Voici une des étapes de la recherche musicale effectuée par le designer sonore, compositeur de la musique du film, Guillaume Solignat:

Il propose:

c'est une sorte de petit voyage dans la préhistoire en 4 mn 51 s : 

La première minute démarre dans les grottes du paléolithique supérieur.

Ouverture avec la flute d Isturitz soufflée telle une trompe suivi par les litophones d'Oxocelhaya. Le sifflet d'un peintre finissant son travail dans le salon noir de Niaux cloture cette séquence souterraine.  

En un souffle nous sortons des grottes et aspirés par une rhombe puis deux flutes nous nous retrouvons dans la vallée des merveilles où une marmotte annonce une suite pour flute ocarina souche d'arbre pierres et tam-tam.

A 2mn, au coeur d'un rituel, des danseurs brandissent leurs hochets, et tournent autours d'un shaman.

a 2mn 25s, deux flutes annonce une suite pour flute ocarina souche pierres et tam-tam dans une forêt. 

2mn55s, deux flutistes jouent avec des crapauds meusiens.

3mn25s, au cours d'une ceremonie une voix nous amène au bord d'un lac à Alexandria en roumanie.

3mn39s, un souffle nous ramène une dernière fois dans le monde shamanique avec des percussions en bois puis un balafon

4mn03s, la musique part dans le dernier souffle d'une rhombe pour laissé place à la nature.


Voyage dans la prehistoire


 

31/07/2010 | 

découverte Bedeilhac - interview

https://www.ariegenews.com/news-21471.html

sur ce site interview et quelques informations sur la démarche.

17/07/2010 | 

Pyrénées... Lespugue et Montmaurin

La présentation du film " Les premiers Européens " se poursuit le long de la chaîne pyrénéenne.

(le 20 juillet à la Grotte de  Bedeilhac (Ariège), le 21 juillet à Hasparen (Isturitz -salle cinéma Hasparen) (voir note précédente sur Isturitz - 0xocelhaya) et le 22 juillet à Boulogne sur Gesse (Haute-Garonne).(21h)

Cette région des pyrénées est est riche en site préhistoriques. Parmi tous ces lieux, deux retiennent l'attention.

Nous y avons été accueillis par la Préhistorienne Nathalie Rouquerol (Directrice Musée-forum 31420  www.aurignacien.com).

Elle a suivi le film en tant que conseillère scientifique. Spécialiste de l'Aurignacien, elle nous a fait découvrir la majesté de ces lieux et la richesse de leur Préhistoire. Le site de Lespugue est renommé suite à la découverte d'une remarquable statuette de femme (grotte des Rideaux) ; elle est datée d'au moins - 25 000 avant notre ère.

Cette Vénus de Lespugue, œuvre exceptionnelle en ivoire de mammouth, de 14,7 cm de haut, offerte par l’inventeur René de Saint-Périer au moment de sa découverte en 1922 au Muséum à Paris.  Cette représentation demeure l’un des emblèmes de la préhistoire. Symbole de la féminité, de la maternité, hommage rendu à la fécondité, cette figurine aux formes généreuses et tout en rondeur représente-t-elle une divinité ? 

Lespugue1web copyrigh clevenot  Lespugue2web copyright clevenot copyright Axel Clévenot
 
 

Le massif forestier des communes de Montmaurin et Lespugue forment un ensemble archéologique unique qui a été foulé par toutes les civilisations d’Europe depuis 300 000 ans au moins. 

C’est sûrement la géologie et la géographie si particulière qui sont à l’origine de cet intérêt pour les lieux depuis la nuit des temps.  Au milieu des collines douces du sud de la Gascogne, émergent des falaises calcaires où la rivière La Save a peu à peu creusé son lit. S’est formé ainsi un défilé de près de 4 kilomètres jalonné  de cavités. Grottes, abris et failles sont partout présentes et ont servi de refuge, campement, atelier, habitat etc.

La première occupante retrouvée, la jeune fille pré-néandertalienne de Montmaurin est connue grâce à sa mâchoire et quelques autres fragments.  Elle est longtemps demeurée le plus vieux fossile humain de France avant les découvertes de Tautavel, puis Atapuerca…,  avec une datation toujours mal définie entre 130 000 et 250 000 ans… 

Ainsi  Montmaurin et Lespugue sont mondialement connus du fait de ces découvertes.  A côté de sites de surface,  plus d’une trentaine de grottes et abris sont identifiés, et ont fait l’objet de fouilles depuis 1911  - les plus récentes étant les fouilles préventives du mois dernier, suite à l’ouverture d’une carrière à Montmaurin - . Toutes les civilisations du Paléolithique moyen et supérieur y ont été trouvées. Après l’occupation aux âges des métaux, puis pendant l’époque gallo-romaine, les abris restent encore utilisés. Ils deviennent forges, habitat, halte, ou encore annexe du château de Lespugue juché au sommet de la falaise. 

Les gorges de la Save et de la Seygouade, son affluent, sont un petit Périgord

15/07/2010 | 

La grotte de Bedeilhac (Ariège - Pyrénées)

22 

 C'est ici que le film "Les Premiers Européens" va être présenté. La projection (* voir infra) est faite dans cette grotte prestigieuse. L'espace est grandiose et la grotte réunit un ensemble d'oeuvres datées de la période magdalénienne ( -17 000 , -13 000 environ). Ce qui frappe c'est la co-existence de plusieurs techniques de peintures et de gravures : en plus de cent années de fouilles on a découvert des bas-reliefs en argile, uniques en préhistoire, des gravures, des dessins au trait, des mains peintes, des représentations sexuelles, peintures en teinte plate ou bichromes. 

Le porche monumental a attiré les chasseurs de la Préhistoire. Magnifique refuge et lieu de vie. La "caverne " s'enfonce sur plusieurs centaines de mètres avec ses stalactites qui résonnent lorsque frappés, ses parois ornées de stalagmites, la couleur de ses roches.


Cette grotte a forcé l'intérêt de nombreux préhistoriens qui tour à tour ont fait des découvertes importante pour notre connaissance de la vie et des art mobiliers ou pariétaux du magdalénien: gravures sur argiles et pariétales dans la salle terminale, bison tracé au trait noir, peintures bichromes en rouge et noir, panneau des bas-reliefs modelés sur le sol argileux ....


Cette grotte fait partie d'un réseau pyrénéen de lieux de vie au cours de cette période du paléolithique. L'étude des objets, l'analyse des style permet de reconstituer les modes de vie, les liens entre groupes, les influences.

Decouvbedeil1-1
 (*)

Mardi 20 juillet

21h : BEDEILHAC

dans la grotte (Ariège).

Info et réservation : 05 61 05 95 06

14/07/2010 | 

Musique et Préhistoire (1)

Illustrer, composer, évoquer, suggérer, rythmer, scander .... créer la musique d'un film sur la Préhistoire (entre - 1,8 Ma et - 3000 ) est une véritable gageure. Nous ne connaissons rien des musiques, des mélodies chantées,  jouées par nos ancêtres. Seuls nous sont parvenus quelques instruments de musique dont certains sont datés d' il y a 35 000 ans (flûtes en os de mammouth région Ulm - Souabe - Allemagne (Geissenkosterle,Hohle Fels), sifflets en phalange de renne, rhombes), puis, pour le Néolithique : sifflets, lithophones, percussions.... 

Ce fut donc un travail d'enquête, d'observation, d'essais et de création personnelle. Guillaume Solignat ingénieur son et compositeur nous accompagne tout au long du tournage. Chaque lieu est l'occasion de rechercher des ambiances, des sons. Il cherche ses " matières sonores", il capte, recueille. Souffle, claquement, animaux (cigales, mouches... !!!), dans les grottes un important travail est fait sur les volumes, les résonances, les bruits d'eau, les échos. On sait que les stalactites (et stalagmites) servirent de support à percussions. Leur tailles et diamètres variables offrent une multitude d'harmonies qui résonnent dans l'espace des grottes. 

Des heures d'enregistrement dans chacun des pays ont permis de constituer une banque de sons qui vont servir à travailler cette "matière sonore " destinée à créer la bande son du film. Mais ce n'est pas tout !!!

Il faut imaginer les objets " instruments " qui vont permettre de composer un ensemble cohérent, adapté aux différentes séquences. Coquillages, morceaux de bois, os (de tous genres !), membranes, roseaux, eau dans pot (à différents niveaux), coquillages... tambour en bois ou terre... vont peu à peu constituer les instruments.

Car c'est une musique que le compositeur se doit de nous livrer. Il crée ses instruments, il réuni son "orchestre" et soit avec d'autres musiciens, soit sur son ordinateur, il compose.

Temps de recherches, d'essais, pistes de travail: recherche sur les souffles, les percussions, les silences... et attente des images composées par les graphistes. Car les images sont déterminantes dans ce projet. Leur charge visuelle et émotionnelle influent sur le choix de l'écriture sonore. Le compositeur doit créer des univers, des harmonies qui correspondent à chacune des périodes, respecter la place du commentaire car la voix du "speaker " est aussi musique. Plusieurs mois de recherche, d'écriture vont permettre de faire émerger une 'bande sonore" d'une belle qualité. 

Voici quelques extraits des compositions.

Voyage dans la prehistoire

Guistudioweb
 

Dans la note suivante présentation des instruments crées pour le film.

09/07/2010 | 

Vivre en Grande Bretagne il y a ...

700 000 ans. C'est ce que tend à démontrer le résultat de découvertes par les équipes d'archéologues britanniques. dans le Sufolk, à Pakfield (Est GB). De nombreux outils témoignent de la présence de groupes installées au bord d'un estuaire sur une longue période. Ils ont vécu là au cours d'une période tempérée mais aussi lors d'un fort refroidissement. (hivers jusqu'à - 3 degrés Celsius). Dans un environnement de forêt boréales (tel que nous pouvons en avoir au nord de la Scandinavie) ils ont installé leurs campements et chassé.Mammouths, rhinocéros,chevaux, hyènes agrémentaient leur quotidien.

Il est intéressant de noter que aux mêmes périodes des groupes d'hommes vivaient en Espagne - voir site d'Atapuerca. 


Dans le film nous évoquons la présence de groupes aux environs de -500 000 sur le site de Boxgrove (sud GB) et Swanscombe (non loin de Londres, sur la Tamise).